La Bourgogne - terre D'Inspiration

 

Beaune, ville animée par le commerce de vin, abrite dans ses murs non seulement des trésors d’art comme l’Hôtel-Dieu, mais également les hôtels particuliers des négociants, qui marquent la ville depuis le 18ème siècle. 

 

Au moyen-âge, les ducs de Bourgogne y résidaient somptueusement. De nombreux palais et châteaux témoignent jusqu’à nos jours, à Dijon, à Beaune et partout en Bourgogne, de leur ambitions politiques mais également de leur savoir vivre et leur goût pour les arts.

 

Des impulsions spirituelles majeures ont pris leur origine en Bourgogne. A Cluny les moines édifient la maior ecclesiae, en son temps l’église la plus grande d’Occident, symbole de leur foi aussi bien que de leur pouvoir. 

 

C’est à Cîteaux que le mouvement de réformes des Cisterciens prend son origine. De nombreuses églises et cloîtres de la région racontent jusqu’à nos jours leur histoire.  Devant les portes de Dijon vous pouvez découvrir une Chartreuse, jadis la nécropole des Ducs de Bourgogne avec le fameux « puits de Moïse » de Claus Sluter.

Mais parfois même une petite église cachée dans un village surprend par sa beauté et quelques joyaux d'art qu'elle abrite … Connaissez-vous le Château purement renaissance de Sully ? Ou le Musée François Pompon directement à côté de l’église Saint Andoche à Saulieu ?

 

Vous voulez en savoir plus ?

Je vous enverrai volontiers des propositions.

Avez-vous déjà une idée en tête ?

J'aurai plaisir à m'adapter à vos souhaits.    

 

Parfois les lieux vont vous étonner même deux fois : la ville épiscopale d’Autun vaut le chemin pour sa fameuse cathédrale et les sculptures de la main de Gislebertus mais également pour ses vestiges gallo-romains imposants.

 

 

 

 

 

 

 

Les gourmands vont apprécier Flavigny-sur Ozerain pour ses bonbons d’anis et tout le monde le village médiéval à la belle vue sur les environs – comme fait pour le film cult « chocolat » avec Juliette Binoche et Jonny Depp.

 

  

 

 

 

Lisez la physionomie du paysage, des villes et villages comme un livre d’histoire - souvent cette histoire est relativement moderne :

 

L’aménagement précoce des infrastructures de transport, avec les canaux et le chemin de fer, la profonde crise de la viticulture au temps du phylloxera, une autre exploitation du terroir par les tuileries, des carrières de pierres et même des mines de charbon.

 

 

 

Admirez les portes et grilles en fer forgé : elles vous parlent des Ets. Schneider au Creusot - un riche passé industriel fait également partie de la culture bourguignonne, redécouvert depuis quelque temps et de plus en plus apprécié. 

 

 

Et même les fameuses tuiles polychromes de Bourgogne, on les doit moins au goût médiéval pour la couleur qu'aux entrepreneurs dynamiques comme Perrusson et Defontaines à Ecuisses et Paul Chamoz à Paray-le-Monial.

Haut-lieu de la céramique décorative : Villa Perusson à Ecuisses
Haut-lieu de la céramique décorative : Villa Perusson à Ecuisses